La pair-aidance repose sur l’entraide entre personnes souffrant ou ayant souffert d’une même maladie, somatique ou psychique et de situations de handicap. De nombreuses expériences de pair-aidance et de pair-émulation ont été menées en Amérique du Nord (notamment via le mouvement social pour la Vie Autonome, des Alcooliques anonymes), et se développent à présent en France. Cette démarche d’entraide permet à des personnes vulnérables d’exprimer leur potentiel, leurs aptitudes et de s’inscrire dans une citoyenneté participative. Elle valorise leur expérience et en ce sens participe à une démarche d’empowerment et d’autodétermination. Ces changements de paradigme obligent à repenser les postures d’accompagnement : de l’expert sachant ce qui est « bien » pour l’autre au facilitateur animant les formes de participation active.
La compréhension de ces enjeux actuels est donc aujourd’hui incontournable pour tous les acteurs concernés par l’accompagnement des personnes en situation de handicap.

 

Objectifs

• Mieux connaître les enjeux sociétaux actuels autour des situations de handicap : droits, inclusion
• Appréhender quelques concepts clés : pair-aidance, participation, pouvoir d’agir, autodétermination, ….
• Analyser ses propres pratiques et penser un changement de postures professionnelles.

Contenus

• Qu’est-ce que la participation citoyenne ?
• Qu’est-ce que la pair-aidance
• Des outils de participation : les échelles
• Le modèle de l’autodétermination : du concept à la pratique
• Les facilitateurs et les obstacles
• Les différentes postures d’accompagnement : exemples de pratiques innovantes.