Les questions d’intimité, de sexuation, de genre dans les prises en charge d’internat, à l’occasion de mesures de placement supposent d’avoir des professionnels au minimum informés, au mieux formés, sur la sexualité humaine, au-delà des connaissances personnelles et médiatiques de tout un chacun.
L’éducation à la sexualité est un des champs qui permet aux professionnels de la protection de l’enfance d’avoir des repères légaux, éthiques et pratiques pour faire face aux aspects intimes, relationnels et judiciaires des enfants et adolescents confrontés aux questions de sexualité.

 

Objectifs

• Donner une culture commune aux équipes confrontées aux mêmes enfants
• Comprendre le processus de la sexuation en lien avec les théories du développement, de l’attachement et de la parentalité acquises ou mises en place par les professionnels
• Prendre en compte la compréhension des questions du masculin, du féminin, de la construction identitaire chez des enfants et des adolescents et adolescentes en plein développement psycho-sexuel
• Donner aux professionnels des potentialités pour évoquer les questions de sexualité en institution sans exhibitionnisme ni gêne inutile.

Contenus

• Les champs de la sexualité humaine
• Les troubles du comportement sexuel
• La sexualité humaine dans le développement psycho-sexuel
• Les facteurs de risque sur le plan sexuel en protection de l’enfance
• Mettre en place des stratégies d’intervention en situations de risques évoqués ou attestés
• La gestion de situations d’abus ou d’expositions aux risques à caractère sexuel ; les mesures à instaurer dans l’établissement
• Les postures éducatives les plus adéquates et les mieux ajustées aux situations face aux atteintes et aux abus sexuels.