Dans les établissements et services médico-sociaux, la vie sexuelle est souvent vécue comme problématique car exposée à la vue, aux jugements et aux risques d’interprétation des accompagnants.
Les professionnels chargés d’accompagner au quotidien les personnes âgées s’interrogent par ailleurs quant aux attitudes à adopter et aux réponses à apporter aux familles qui s’immiscent dans les relations de leurs parents. En établissement, la vie sexuelle des personnes est soumise aux normes réglementaires et aux contraintes de la vie en collectivité : quels sont alors les impacts sur la sexualité des personnes âgées et et quelle est la place de l’expression de la sexualité dans le projet d’établissement et le projet personnel du résident ?

 

Objectifs

• Appréhender les représentations concernant la vie affective et la sexualité des personnes âgées
• Identifier les méthodes et leviers d’accompagnement et inscrire la réflexion sur la vie affective et la sexualité dans le cadre institutionnel pour une cohérence des pratiques
• Connaitre le cadre juridique existant sur ce thème
• Inscrire la question de la sexualité dans le projet d’établissement et le projet personnel de la personne âgée
• Se donner une méthodologie de réflexion éthique.

Contenus

• Personnes âgées et sexualité : l’interdit, l’hyper-normativité, le consentement, la vulnérabilité
• Vie affective et sexuelle en institution
• Les représentations des professionnels et des familles des résidents
• Transfert et contre-transfert : comprendre et adapter sa posture professionnelle
• Un questionnement éthique et collectif sur la qualité de l’accompagnement de la vie affective et sexuelle des usagers
• Repères d’accompagnement à la vie affective et sexuelle
• La protection de la personne
• Prévention des infections sexuellement transmissibles
• Le droit positif et la question de l’assistance sexuelle