La nuit représente un temps particulier dans l’accompagnement des personnes âgées. Ce temps se caractérise par l’existence de risques spécifiques, la nuit favorisant le sentiment d’isolement et pouvant être source d’angoisse, de crise… Mais ce temps peut aussi être propice au développement de la relation d’aide et de soin qui peut alors prendre toute sa dimension.
Comment profiter de ce temps nocturne pour développer la relation d’aide et de soin ? Comment le valoriser pour l’inscrire dans le cycle du fonctionnement de l’établissement ?

 

Objectifs

• Accompagner les résidents au moment du coucher jusqu’au réveil
• Identifier les besoins, les difficultés rencontrées la nuit
• Élaborer des modes de réponses adaptées
• Actualiser les connaissances, acquérir et consolider de bonnes pratiques relatives à l’accompagnement la nuit.

Contenus

• Le sommeil et ses évolutions aux différents âges
• Les troubles du sommeil de la personne âgée : troubles anxieux, dépression, maladie d’Alzheimer et apparentées, iatrogénie médicamenteuse, autres causes (apnées du sommeil, …)
• L’importance du temps du coucher : rituels et apaisement ;
• Veille et accompagnement des résidents tout au long de la nuit : préserver le sommeil, calmer les angoisses, élimination et hygiène…
• Le vécu de la nuit chez le résident comme chez le soignant : isolement, angoisse, solitude…
• La présence à l’autre ; la relation d’aide, l’écoute et l’attention envers le résident
• Communication et travail en équipe ; transmissions écrites et orales
• La sécurité des personnes et des biens ; gestion des situations d’urgence, gestion de son stress
• Les risques professionnels liés au travail de nuit .