Les comportements d’usagers considérés comme des « problèmes » constituent aujourd’hui une source de difficultés majeures pour les professionnels des établissements ou services. Majeures pour les professionnels eux-mêmes, souvent démunis techniquement et réduits à gérer leur culpabilité impuissante, voire leur usure, lorsque les problèmes augmentent et que la situation se détériore. Plus graves encore, sans aucun doute, pour les usagers, parce que ces comportements ont des répercussions gravissimes sur leur qualité de vie, leur santé, leur réseau social, et conduisent régulièrement à des ruptures de leur parcours et à des pertes objectives de chances.
Comprendre, dans une approche systémique, écologique et fonctionnelle, les conditions d’émergence des comportements-problèmes », savoir prévenir, savoir répondre, savoir maintenir les bonnes attitudes, et lutter contre des réflexes contreproductifs, constituent par conséquent un capital de compétences indispensable à un moment où les profi ls des usagers changent du fait des effets, de plus en plus perceptibles, du virage ambulatoire et de la cohabitation de publics différents dans les établissements. L’ANESM a publié une recommandation sur cette question, dans la perspective d’outiller les professionnels du secteur du handicap : la formation s’appuie sur son référentiel théorique pour le traduire dans la pratique.

 

Objectifs

• Savoir prévenir les « comportements problèmes »
• Savoir identifi er les facteurs de risque, les facteurs de protection et se doter de repères communs
• Reconnaitre et prendre en compte les capacités de la personne
• Connaître et savoir exploiter les registres communicationnels adéquats
• Etre capable de penser la prévention de façon globale et institutionnelle en inscrivant la prise en compte des « comportements problèmes » dans le projet d’établissement.

Contenus

Les différentes manifestations
• Regarder la situation problème et son contexte
• Déplacer la vision de la personne à l’interaction
• Appropriation de la RBPP.