L’avancée en âge est très souvent corrélée à une diminution progressive des fonctions sensorielles. Du fait de cette progressivité, la personne âgée s’adapte, mais pour autant, il est essentiel que les professionnels soient formés afi n de repérer ces défi ciences et leurs conséquences.
Une recommandation de bonnes pratiques professionnelles éditée en janvier 2017 par l’ANESM sur cette thématique met en exergue la nécessité d’un repérage précoce des déficiences sensorielles afin que l’accompagnement des personnes atteintes dans les établissements pour personnes âgées permette d’améliorer leur qualité de vie, leur bien-être psychique et de prévenir les effets du vieillissement.

Objectifs

• Clarifi er le concept de handicap psychique et sa complexité
• Connaître les fonctionnements et les défi ciences sensoriels afin de repérer les signes de baisse
• Identifi er les conséquences et leurs adaptations et/ou compensations possibles
• Connaître les formes de réponses possibles, au sein de l’établissement et sur le territoire
• Pouvoir inscrire une stratégie institutionnelle dans le projet d’établissement
• Pouvoir élaborer un plan d’action en référence aux Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles (RBPP).

Contenus

• Connaissance des fonctions sensorielles sur les plans physiologique et relationnel
• Points de repères sur le vieillissement des fonctions et sur leurs conséquences dans la vie quotidienne et dans l’accompagnement
• Adaptation et compensation : défi nition des termes et propositions pratiques.