Véritable observatoire des ressources, des besoins et des pratiques du secteur social et médico-social, le CREAI Auvergne Rhône-Alpes a pour vocation de fédérer, animer et valoriser toutes les énergies et les bonnes pratiques qui accompagnent les grandes évolutions à l’oeuvre en direction des plus vulnérables. Dans son rôle de traducteur des politiques publiques et de transmission des préoccupations du terrain, mais aussi pour maintenir sous tension et alimenter sans cesse sa réflexion tout en favorisant les échanges et mutualisations, le CREAI Auvergne-Rhône-Alpes s’est doté de plusieurs supports catalyseurs de réflexions.

 

Le Club de Réflexion et d’Échange Éthique : le CRÉÉ

Le Club de Réflexion et d’Échange Éthique (CRÉÉ) a pour objectif de :

• Promouvoir la sensibilisation à la démarche éthique dans le secteur social et médico-social
• Favoriser le développement d’une démarche éthique dans ce secteur
• Faciliter et aider les professionnels du secteur des ESMS faisant face à un dilemme d’ordre éthique dans le cadre de leurs pratiques
• Améliorer la qualité d’accompagnement des personnes vulnérables en éclairant les pratiques des professionnels au regard des situations particulières rencontrées et en les soutenant dans leurs questionnements éthiques.

Le Club de Réflexion et d’Échange Éthique est une instance pluridisciplinaire constituée d’administrateurs, de professionnels, d’experts extérieurs. D’autres experts peuvent être invités ponctuellement par les membres du CRÉÉ selon les thématiques abordées.

Actuellement, le CRÉÉ réunit des membres salariés du CREAI Auvergne-Rhône-Alpes et du CRIAS, des juristes, des directeurs et des salariés de structures Établissements Sociaux et Médico-Sociaux (ESMS) de la région, un spécialiste en sciences de l’éducation, un expert en droit et éthique, un professeur de médecine.

CONTACT :
cree@creai-ara.org

La commission POLYSCOL

Née de la commission régionale permanente « Handicap & Scolarité » du CREAI Rhône-Alpes, lieu d’échange d’expériences et de réflexion sur les facteurs favorables à la réussite des parcours de scolarisation, la commission polyscol regroupe aujourd‘hui des établissements médico-sociaux du Rhône, l’inspection académique du Rhône et le CREAI Auvergne-Rhône-Alpes. Elle se centre sur la scolarisation des enfants présentant des troubles cognitifs et communicationnels graves, associés à une déficience intellectuelle sévère, les enfants en situation de pluri handicap et polyhandicap.

Ces travaux ont permis d’une part de construire un outil d’évaluation des compétences des enfants en situation de grande dépendance en matière d’apprentissage, de s’associer aux actions de différents partenaires et de soutenir les dispositifs pédagogiques au sein des unités d’enseignement des établissements médicosociaux. Des journées de formation regroupant des professionnels éducatifs, paramédicaux, de différents établissements du secteur médico-social, de l’Education Nationale, enseignants et des parents sont proposées.

Notre commission se réunissant une fois par trimestre s’oriente autour de deux visées :

• Préparer et soutenir les équipes pluridisciplinaires des établissements dans la prise en compte des apprentissages des enfants et la mise en oeuvre des dispositifs pédagogiques,
• Conduire des actions pour développer des dispositifs inclusifs de scolarisation des enfants polyhandicapés.

CONTACT :
m.michel@creai-ara.org


 

Les ateliers de prospective médico-sociale

Après un premier travail sur le thème « Entre fiction et réalité : quels visages du travail protégé en 2030 ? », le CREAI Auvergne-Rhône-Alpes lance un nouveau type d’ateliers de prospective médico-sociale consacré à l’impact des technologies de l’information et de la communication sur les personnes vulnérables et leur entourage professionnel et familial.

Baptisé « Handicare 4.0, accompagner les singularités à distance », ce nouveau thème de travail s’intéressera aux bouleversements présents et aux conséquences probables à un horizon de 25 ans de la révolution numérique, plus particulièrement dans le domaine de l’accompagnement des personnes vulnérables.

 

De la prospective : pour quoi faire ?

L’objectif global de la démarche est de permettre à des dirigeants associatifs et institutionnels d’aborder le futur avec une vision commune afin qu’ils puissent identifier les menaces et opportunités ainsi que les lignes de ruptures éventuelles, pour préparer les changements nécessaires tout en luttant contre les évolutions redoutées et construire ainsi les scénarios de l’environnement des gestionnaires médico-sociaux des personnes vulnérables.


animation@creai-ara.org

Une aventure collective !

Ces ateliers proposeront des méthodes et outils innovants permettant un fonctionnement souple tout en développant une approche scientifique :

• Des séminaires du groupe expert, qui produit les dimensions clés ainsi que les variables
• Un travail documentaire, et un recueil d’avis d’experts externes
• Une analyse morphologique, et l’élaboration des configurations
• Un questionnaire de probabilisation
• La définition des scénarios probables.

L’ensemble du matériau sera formalisé dans un livrable final, et servira de base de travail à des temps d’animation dédiés à l’appropriation par les acteurs.


 

L’atelier des RBPP

L’ANESM et la Haute Autorité de Santé (HAS) diffusent depuis quelques années des Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles (RBPP) qui font désormais partie intégrante du paysage social et médico-social. Ces recommandations sont des sources d’informations et des ressources importantes dans la pratique de l’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité.

Elles sont aujourd’hui nombreuses et variées : large public ciblé, niveaux d’intervention différents, …

Le CREAI Auvergne-Rhône-Alpes vous propose une journée d’appropriation de la RBPP qui vous concerne et vous aide à penser et à formuler sa mise en oeuvre.

POUR CONSTRUIRE VOTRE ATELIER, CONTACTEZ-NOUS :
animation@creai-ara.org

Image d'illustration